L’église Saint-Martin

Eglise St Martin - la Ferté-Villeneuil L’église est construite sur une île tourbeuse formée par deux bras de l’Aigre et peut être daté des années 1170-1180. Elle a été précédée par une autre église détruite lors de cette construction. Les murs sont en moellons liés à la chaux, les infrastructure, entourages de fenêtres, portails et contreforts, sont en calcaire de Beauce. Probablement à partir de 1360, cet édifice purement religieux va être doté, de par sa position au milieu d’une île et au centre du village, d’aménagements militaires. Pour la défense, l’abside modifiée et le clocher réaménagé, l’église est devenue le Fort Saint-Martin.

Les Fontaines

A l’origine, le chevet de l’église était composé de trois chapelles encadrées par quatre contreforts. Une fontaine était insérée sous la chapelle axiale. Cette fontaine monumentale est l’élément le plus spectaculaire de l’église. Son bassin rectangulaire est engagé perpendiculairement sous le mur du chevet, et donne accès à deux puisages d’eau différents.
1°) à l’extérieur puisage public par l’intermédiaire de trois margelles insérées sous un auvent de pierre soutenu par les contreforts du chevet et deux piliers.
2°) à l’intérieur de l’église, puisage sacré au centre de la chapelle d’axe qui est devenue la sacristie actuelle, par un puits de section carrée qui s’évase vers le bassin.

Fontaine - Eglise St Martin - la Ferté-Villeneuil
Lors des aménagements militaires, les chapelles ont été démontées et leurs pierres ont servi à doubler l’épaisseur du chevet. L’accès externe de la fontaine fut condamné. La garnison installée dans l’église et le clocher, pouvait par l’accès intérieur à la fontaine s’alimenter en eau et soutenir un siège face à l’ennemi. A l’extérieur , façade ouest, une autre fontaine s’enfonce sous un contrefort.
Les deux fontaines ont été redécouvertes de 1987 à 1990. Un important mobilier archéologique y a été recueilli : céramiques, diverses armes, étains.
L’accès intérieur à la fontaine est visitée pour les groupes sur rendez-vous et lors des journées du patrimoine.

Le clocher

Cette tour en pierres de taille donne une impression de construction luxueuse élevée grâce à des moyens financiers puissants sous la direction d’un maître d’oeuvre compétent. C’est l’élément le plus tardif de l’église avec une belle décoration intérieure datant de la fin du XIIe siècle. Au XIVe siècle, cette tour de prestige va devenir en même temps que le chevet de l’église un élément fortifié du Fort Saint-Martin. A l’extérieur, des meurtrières sont installées pour couvrir les points stratégiques.
A l’intérieur, la grande arcade qui communique avec la nef est fermée et le volume divisé par un plancher de bois. Pour des raisons de sécurité, le clocher n’est plus accessible au public.

Le mobilier du choeur

Le retable du XVIIe siècle est surmonté d’une Charité de Saint-Martin en pierre. En dessous, un tableau signé L. Loyseau, daté de 1683 a été restauré en 2003. A droite de l’autel, Vierge à l’enfant en pierre tendre, polychromée du XVe siècle.

Les fresques

Elles sont visibles à gauche de la nef et dans le choeur, elles datent de la fin du XVe siècle et ont été découvertes en 1893.

fresques Eglise La Ferté-Villeneuil

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s